Pourquoi offrir un cadeau à noël ?

Pourquoi offrir un cadeau à noël

La phase de Noël, qui est extrêmement chargée cérémonieusement, dispose une certaine puissance traditionnelle. Même si l’on vit complètement dans un univers marchand, il existe dans ce change un sentiment d’ordre du don et qui s’avère planétaire : créant, maintenant, consolidant des liens ; et constituant une matrice du social.

Et si la fête de la nativité n’était juste qu’une opportunité de s’accorder en famille une digression enchantée, un armistice dans le quotidien. Étant donné que cette période aux yeux des petits, semble bien plus que des réjouissances commerciales que veulent commercer les réclames. Cependant, ce qui se joue dans leur psyché, à cet instant-là, n’a rien de bénin. Et que les parents, au milieu des enjeux qu’ils misent, ou non, dans la fête, ont énormément à leur inculquer. Les présents de Noël sont en général empaquetés dans du papier cadeau qui brille ou de coloris vif, ordinairement encerclé d’un ruban coloré. Les parents illusionnent les jeunes enfants en leur disant que les dons sont emmenés par un individu extérieur, singulièrement le Père Noel. Certains mythes appuient sur le concept de récompense : l’offrande de cadeaux serait ainsi assujettie à la modalité, pour le gamin d’avoir été sage pendant l’année passée. S’ils dressent un répertoire, et même si ce dernier paraît parfois exagéré, c’est a priori pour pouvoir rêver. C’est une minute de puissance fictive démesurément jouissive. Un agissement irrationnel qui ne vaut rien, car l’illusion, reste gratuite. De quoi conforter les parents qui appréhendent la désillusion au pied du sapin. Même petits, ils sont aptes à entendre, et à concevoir, qu’ils n’obtiendront pas tout ce qu’ils ont sollicité, sauf si on le leur développe. L’objectif n’étant pas d’assouvir la totalité de ses désirs. De cette manière, il garde ce qu’il adore le plus : l’effet d’ébahissement. Avec le célèbre « Wow !!!», lorsqu’il défait les paquets… En effet, il serait fâcheux de dépouiller les enfants de cette fiction naïve dont ils regorgent. Et surtout que le rêve est leur ressource lorsque les choses se compliquent dans la vie, afin de s’offrir un peu de tranquillité et de consolation. Cela représente leur matelas de sûreté. Par conséquent quelques-uns continuent encore de croire au Père Noël : ça les apaise vu que c’est un personnage débonnaire, un mentor, quelquefois une image parentale qui vient remplir un manque affectif, il n’éprouvera pas le besoin de s’en débarrasser, son psychisme, en perpétuant d’y croire, va le protéger.

——————————-

Que savez-vous de la psychologie des cadeaux ?

Nos cadeaux, sont-ils des demandes d’amour ?